Vous avez rédigé et communiqué à tous vos employés une politique en matière de prévention du harcèlement ou un guide de civilité ? Félicitations ! Outre le fait que vous êtes conforme à la Loi vous faites preuve de respect en voulant préserver un climat sain dans votre organisation.

Mais saviez-vous que cette politique s’adresse aussi aux parties prenantes de vos organisations ? L’employeur doit s’assurer de maintenir un climat sain et exempt de harcèlement psychologique et sexuel dans son organisation. Or, le harcèlement peut se manifester entre plusieurs personnes:

  • Entre deux employés
  • Entre un employé et son supérieur
  • Entre un employé et un fournisseur
  • Entre un employé et un client

Ainsi, il serait approprié de communiquer l’information à vos clients et à vos fournisseurs. À vous de voir de quelles façons (mémo, article dans vos contrats de service, etc.) Mais attention, il n’est pas suffisant de faire de la prévention, vous devrez faire cesser le harcèlement dans le cas où cela se produirait. Dans bien des situations il peut s’agir de gestes d’incivilité et non de harcèlement au sens de la loi. Toutefois, il vous faudra intervenir à la source pour éviter que ces situations dégénèrent ou se répètent.

À cet égard, vous devez être conscient qu’il vous faudra peut-être intervenir auprès de vos clients ou de vos fournisseurs. Il ne s’agit pas seulement de faire de la prévention. Il faut être prêt aussi à intervenir et à régler les situations problématiques, et ce, même si la personne mise en cause est un « bon client ».

Bien souvent on a tendance à justifier le comportement d’un client parce qu’il est « client ». Cette croyance populaire fait référence à des valeurs. Bien d’autres n’acceptent pas les comportements déplacés même s’il s’agit de client. À vous de voir ! Vous devrez néanmoins assumer les conséquences de votre tolérance. Ces conséquences peuvent s’exprimer par un taux de roulement élevé ou encore, des plaintes formelles que vous devrez traiter.

La cohérence entre vos intentions et vos gestes détermineront aussi votre crédibilité auprès de votre équipe. Un climat de travail sain est un élément recherché par les employés. Peut-être n’avez-vous pas de difficulté à recruter de bons candidats, mais savez-vous les garder ? Soyez courageux et faites respecter votre code de civilité par toutes les parties prenantes.

Ce texte ne constitue pas un avis professionnel. Les lecteurs ne devraient pas agir sur la seule foi des informations qui y sont contenues.


À propos de Manon Perreault

Manon Perreault, CRHA intervient en ressources humaines depuis 1995. Titulaire d’une formation en administration/RH et d’une maitrise en éthique appliquée, Manon intervient principalement dans les dossiers de diagnostic RH et d’analyse organisationnelle, de problématique RH/gouvernance, de relations de travail, de prévention des conflits (civilité, harcèlement, intimidation) et de recrutement. Elle s’intéresse aussi systèmes de gouvernance des OSBL et offre des formations aux administrateurs. Elle siège sur plusieurs conseils d’administration, notamment l’Ordre des conseillers en ressources humaines où elle est aussi membre du comité exécutif et présidente du comité de gouvernance et d’éthique.