Maîtrisez-vous vos relations de travail? Vos collègues et employés s’entendent à merveille? Vous n’avez jamais à intervenir?… ou préférez-vous ne pas intervenir?

Il serait très irresponsable comme employeur d’affirmer que les gestes d’incivilité en milieu de travail n’existent pas et que cela réfère aux conflits interpersonnels entre les employés. Or, détrompez-vous, la ligne entre incivilité et harcèlement est très mince.

Sachant que 56% des plaintes en matière de harcèlement déposées à la CNESST** ont plutôt été reconnues comme des situations empreintes d’incivilité, il est important d’agir sur ces gestes avant que ceux-ci de dégénèrent.

** (statistique provenant exclusivement de l’entreprise non syndiquée, les plaintes des milieux syndiqués étant gérées avec les syndicats)

La civilité se définit comme : « l’observation des convenances en usage chez les gens qui vivent en société [i] ». Il s’agit aussi de « tous les petits sacrifices que l’on doit faire si on veut vivre ensemble [ii] ».

Voici quelques exemples de gestes incivils :

  • Faire du sarcasme, des moqueries/Couper la parole/Utiliser un langage grossier
  • Manquer de discrétion/Être méprisant/Répandre des rumeurs
  • Faire de fausses accusations à l’égard de collègues/Faire preuve de négativisme
  • Faire preuve d’agressivité/Ignorer ou ne pas saluer ses collègues/Dire du mal de quelqu’un en son absence
  • Faire des remarques désobligeantes/Blâmer les autres plutôt que d’assumer la responsabilité
  • Consulter ses courriels ou texter pendant une réunion/Utiliser le courriel pour envoyer un message difficile pour éviter de faire face à la personne
  • Ne pas dire s’il-vous-plaît ou merci/Intimider
  • Refuser d’exécuter le travail demandé ou faire preuve de négligence
  • Prendre tout le crédit pour un travail réalisé en équipe

Or, ces exemples peuvent vous sembler anodins. Toutefois, il faut agir en prévention avant que ces gestes ne dégénèrent en conflits importants ayant un impact sur le climat et les relations de travail, le taux de roulement et votre marque employeur.

Avez-vous des gestes incivils dans votre milieu de travail?

Bonne réflexion!

Ce texte ne constitue pas un avis professionnel. Les lecteurs ne devraient pas agir sur la seule foi des informations qui y sont contenues.


À propos de Manon Perreault

Manon Perreault, CRHA intervient en ressources humaines depuis 1995. Titulaire d’une formation en administration/RH et d’une maitrise en éthique appliquée, Manon intervient principalement dans les dossiers de diagnostic RH et d’analyse organisationnelle, de problématique RH/gouvernance, de relations de travail, de prévention des conflits (civilité, harcèlement, intimidation) et de recrutement. Elle s’intéresse aussi systèmes de gouvernance des OSBL et offre des formations aux administrateurs. Elle siège sur plusieurs conseils d’administration, notamment l’Ordre des conseillers en ressources humaines où elle est aussi membre du comité exécutif et présidente du comité de gouvernance et d’éthique.