Comme à chaque année, l’Ordre des conseillers en ressources humaines agréés (CRHA) a commandé l’étude des prévisions salariales pour l’année à venir. Voici donc les grandes lignes des résultats de cette étude, afin d’appuyer votre planification stratégique pour l’année 2017.

Retour sur l’année 2016

Tout d’abord, effectuons un retour sur la réalité du marché en 2016, alors que la variation moyenne de l’indice des prix à la consommation (IPC) au Québec a été de 0.7 % (1) . Contrairement aux autres provinces canadiennes, l’exportation au Québec n’a pas bénéficié autant de la baisse du dollar, ce qui pourrait laisser présager une année modeste pour le secteur manufacturier en 2017. Cependant, les actions des deux paliers gouvernementaux devraient pouvoir contribuer positivement à la croissance. Tel qu’indiqué dans notre article de l’année dernière, les prévisions salariales pour l’année 2016 indiquaient une hausse envisagée de 2.6 %, ce qui semble s’être avéré assez juste. En réalité, une hausse moyenne de 2.5 % a été répertoriée.

 

Prévisions salariales 2017

2017 s’annonce semblable à l’année précédente. Au Québec, les entreprises prévoient ajuster les salaires de 2.5 % en moyenne, tous secteurs confondus. Au Canada, cette hausse est estimée à 2.3 %.

De façon plus sectorisée, bien que l’ajustement prévu peut varier selon les études :

  • le secteur de la fabrication et celui de la construction prévoient une hausse de 2.6 %
  • le secteur commercial (gros et détail) prévoit une hausse de 2.3 %
  • le secteur des finances / assurances / immobilier prévoit une hausse de 2.7 %.

Pour ce qui est des données selon la taille d’entreprise :

  • les entreprises de 0 à 99 employés prévoient ajuster les salaires de 2.6 %
  • les entreprises de 100 à 499 employés s’enlignent pour une hausse de 2.4 %
  • les plus grandes entreprises prévoient quant à elles une hausse de 2.5 %.

Finalement, le type de poste influence aussi l’ajustement prévu :

  • le personnel d’opération et de production estimerait une hausse moyenne de 2.3 %
  • le personnel administratif, technique, professionnel, de même que les cadres et hauts dirigeants, prévoirait une hausse de 2.5 %.

Pour plus de détails sur les prévisions salariales 2017, nous vous invitons à consulter le rapport d’enquête annuel publié par l’Ordre des CRHA (2).

 

Hausse du salaire minimum au 1er mai 2017

Nous rappelons que le gouvernement provincial a annoncé la hausse de 0.50$ du salaire minimum général au 1er mai 2017 (3), ce qui représente un impact de 4.6 %. Pour les années ultérieures, les intentions annoncées prévoient une hausse du salaire minimum général de 0.35 $ par année en 2018, 2019 et 2020. Il est probable, selon notre opinion, que cette hausse impacte les stratégies de rémunération des entreprises, voire même l’ajustement global des salaires au cours des années à suivre. Ne manquez pas notre prochain article sur le sujet dans le bulletin du mois de mars.

 


Sources :

Ce texte ne constitue pas un avis professionnel. Les lecteurs ne devraient pas agir sur la seule foi des informations qui y sont contenues.


À propos de Caroline Henri

Diplômée universitaire en psychologie, en administration des affaires et en santé et sécurité du travail, Caroline Henri, CRHA a d’abord développé ses compétences en supervision de personnel et en gestion des ressources humaines dans les secteurs commercial et industriel. Maintenant consultante principale auprès de la PME, elle est reconnue pour sa rigueur, son sens analytique et son jugement professionnel Elle assiste les gestionnaires dans leurs réflexions et leurs prises de décision, ne laissant de côté tous facteurs d’influence. Dans sa pratique, elle prône les valeurs d’efficience, de respect et de saines communications et fait de sa priorité d’adapter les interventions au contexte de l’organisation, afin d’en optimiser le succès.