Dans le contexte actuel lié à la pandémie COVID-19, aucune organisation n’échappe au stress et à l’insécurité. De nouveaux défis se présentent : mises à pied obligées, embauches retardées, arrêt des services, insécurité financière, etc. Ces défis amènent leur lot de questionnements bien fondés, mais comment continuer d’attirer et de mobiliser dans le contexte où il devient difficile de faire des promesses?

Peu importe le contexte, l’organisation qui prend le temps de déployer sa marque employeur et de se distinguer des autres gagnera des points. Au delà de ce que vous avez le droit de faire ou non à titre d’employeur, la question à se poser est « comment allez-vous le faire »?

Comment faire différent pour faire vivre une expérience extraordinaire à son personnel autant pendant la « pause emploi » qu’au moment de la reprise des activités? Comment faire vivre une expérience positive aux employés qui se retrouvent en télétravail du jour au lendemain avec les enfants privés d’école qui courent derrière?

La pyramide de l’engagement

Selon la pyramide de Maslow du travail, plus le besoin se retrouve à la base, moins l’employé sera engagé. Pour atteindre un niveau d’engagement minimum, les besoins doivent se situer au niveau de l’appartenance. Ainsi, il est normal qu’en contexte actuel, on ne puisse s’attendre à un niveau de productivité et de mobilisation aussi grand qu’avant. Le stress lié aux conditions sanitaires atteignent directement les besoins physiologiques, l’instabilité de l’emploi et le fait de ne pas savoir ce qu’il en adviendra ébranle le niveau de sécurité. Comme gestionnaires, posez-vous d’emblée la question : dans notre contexte, quels besoins pourraient être affectés?

Besoins vs engagement du personnel

image : (c) Perreault & Associés. Rendez-vous RH : Mobiliser du personnel en contexte de crise. Mai 2020

L’expérience-employé

L’expérience-employé peut se comparer à l’expérience de couple. Le cycle est relativement le même! On s’attire, on se séduit, on se rencontre, on entame une relation, on confirme nos impressions, on bâtit, on se développe et, éventuellement, on arrive au bout de notre histoire. Chacune de ces étapes laisse une empreinte émotive qui nous permettra de continuer de parler de l’autre, pendant, mais aussi, après la relation.

L’idée derrière la marque employeur est de faire vivre une expérience tellement heureuse et hors de l’ordinaire que vos employés (et ex-employés) recommanderaient votre organisation à leurs meilleurs amis. Ils deviennent ainsi vos ambassadeurs et vos meilleurs atouts pour l’attraction et la rétention des employés.

Dans le contexte de la COVID-19, il faut trouver des solutions uniques et créatives pour rassurer les employés, notamment ceux qui se situent à la base de la pyramide, pour les ramener au niveau de l’appartenance, puis, éventuellement, de l’estime. Comment faire en sorte que les employés, quelle que soit leur situation puissent faire « wow« ? Que ferez-vous de différent?

Ils peuvent oublier ce que vous avez dit, mais ils n’oublieront jamais ce que vous leur avez fait ressentir! – Carl W.Buechner, cité par Campus Infopresse, déc 2019 (Stimuler l’engagement au moyen de la marque employeur).

Des exemples pour se démarquer

Mon entreprise est fermée depuis un bon moment et nous ne pourrons rouvrir tant que la Santé publique ne nous aura pas autorisé à le faire. 

  • Élaborez un quiz à propos de l’entreprise auquel les employés peuvent participer et dévoilez les bonnes réponses le jour de la reprise.
  • Faites livrer un produit local à vos employés pour leur montrer que vous pensez à eux.
  • Mettez en place un groupe Facebook « juste pour le fun » avec des thématiques quotidiennes.
  • Prenez le téléphone! Un petit appel tout simple fait souvent le plus grand bien!

Mon entreprise est fermée, mais se prépare à rouvrir. 

  • Postez une carte d’invitation style « gala de la rentrée » et créez un « happening réouverture » avec tapis rouge et rubans de distanciation.
  • Préparez une affiche sur les nouvelles pratiques sanitaires et expédiez-les d’avance aux employés.
  • Demandez à des employés de tourner des vidéos humoristiques pour démontrer les nouvelles procédures de travail.
  • Faites faire des masques aux couleurs de l’entreprise.

Mon entreprise reprend de ses activités. 

  • Ne prévoyez pas de production le jour #1. Prenez le temps de répondre aux questions et de considérer les insécurités.
  • Accueillez vous-même les employés. Souhaitez-leur la bienvenue. Remerciez-les d’être au poste.
  • Faites votre tournée personnalisée : « comment ça va jusqu’à présent? » / « comment se passe le retour à l’école? »
  • Créez un comité spécial post-COVID qui aura pour mandat de réinventer le travail de façon à le rendre le plus agréable possible.

Et peu importe votre contexte, soyez à l’écoute et empathique. Créez des happenings positifs. Et surtout, ne prenez pas tout sur vos épaules! Mobiliser les employés, c’est aussi les mobiliser entre eux!


 

Ce texte ne constitue pas un avis professionnel. Les lecteurs ne devraient pas agir sur la seule foi des informations qui y sont contenues.


À propos de Caroline Henri

Diplômée universitaire en psychologie, en administration des affaires et en santé et sécurité du travail, Caroline Henri, CRHA a d’abord développé ses compétences en supervision de personnel et en gestion des ressources humaines dans les secteurs commercial et industriel. Maintenant consultante principale auprès de la PME, elle est reconnue pour sa rigueur, son sens analytique et son jugement professionnel Elle assiste les gestionnaires dans leurs réflexions et leurs prises de décision, ne laissant de côté tous facteurs d’influence. Dans sa pratique, elle prône les valeurs d’efficience, de respect et de saines communications et fait de sa priorité d’adapter les interventions au contexte de l’organisation, afin d’en optimiser le succès.