Beaucoup de texte circule sur le télétravail depuis le début de la pandémie du Covid-19. Bien que ce soit nouveau pour plusieurs, le télétravail pour d’autres est chose du quotidien. Perreault & Associés est en télétravail depuis 2010. Cela a été un choix de valeur tout en étant aussi un choix logique considérant la structure de l’organisation et la nature du travail.

Aujourd’hui, pour la plupart d’entre nous, ce n’est plus un choix. On peut toutefois y trouver des avantages. Saviez-vous qu’avant la Covid-19, près de 62% des employeurs au Canada permettaient le télétravail ?

Voici quelques éléments intéressants à propos du télétravail qui, je le souhaite, pourront vous rassurer et susciter une réflexion sur la façon dont vous souhaitez structurer le télétravail dans votre organisation. Car, bien qu’il existe bon nombre de théories et de concepts sur la façon de s’organiser en télétravail, il n’en demeure pas moins que votre style de gestion, vos valeurs et la personnalité de vos équipes auront une influence importante.

Croyances

Vous avez le droit de croire ou non à la productivité du télétravail. Il se peut que cette forme de travail vous insécurise. Peut-être pensez-vous que votre organisation sera moins productive ? Peut-être ne savez-vous pas par quel bout commencer ? Comment vous organiser ? C’est possible et sûrement très normal. Toutefois, sachez que le Canada est le pays de l’OCDE (Organisation de coopération et de développement économique ) où le télétravail est le moins développé[2]. Les préjugés et la résistance sont encore bien présents.

Voici quelques statistiques en lien avec l’efficacité qui pourraient vous rassurer un peu.

Selon un sondage Indeed de 2018[3] :

  • 96 % des employeurs possédant une politique de télétravail croient qu’ils ne subissent aucune perte de productivité et 65% mentionnent une productivité accrue des employés
  • 60 % des employés considèrent le télétravail comme un critère important dans leur recherche d’emploi

Intéressant ? Non ?

Avantages et inconvénients

Déjà en 2001, une recherche du CEFRIO (Centre francophone d’informatisation des organisations) illustrait les avantages et les inconvénients du télétravail comme suit :

  • Horaire plus souple
  • Déplacements au bureau évités
  • Productivité accrue
  • Possibilité de rester près de sa famille
  • Meilleure qualité du travail

Inconvénients :

  • Isolement
  • Pas de collègue de travail
  • Travaille davantage ou trop
  • Difficulté à se motiver à se discipliner

À cela s’ajoutent des avantages sociaux intéressants notamment pour l’environnement. Moins de monde sur les routes. Je vous invite à lire le document complet pour mieux comprendre les différents aspects des avantages et des inconvénients. Cliquez ici. Je comprends très bien que présentement, le télétravail n’est pas un choix. Cependant, n’est-il pas le bon moment pour comprendre ce mode de travail, réfléchir à votre mode de gestion ? Il faudra sans aucun doute revoir la façon de travailler, alors, commençons.

Politique

Une chose est certaine, il faut avoir confiance pour bien gérer une équipe en télétravail. Au-delà des politiques et des règles de fonctionnement, il faut avoir de la souplesse et comme gestionnaire, avoir confiance. Ces deux règles selon moi s’appliquent tout autant qu’on soit en télétravail ou non. En matière de bonnes pratiques et de relations de travail, la politique de télétravail est un outil incontournable. Votre politique, la plus détaillée possible, devrait contenir au moins les éléments essentiels suivants :

  • Clarifier quel est le lieu de travail
  • Les responsabilités de l’employeur
    • Déterminer les attentes
    • Déterminer le mode de fonctionnement
    • Maintenir un lien de communication avec l’employé
    • Respecter la vie privée du salarié
  • Les responsabilités de l’employé
    • Assurer la confidentialité des informations
    • Respecter les horaires
    • Respecter les politiques
  • Les méthodes de communication
  • Les attentes du gestionnaire
  • Les règles de santé et sécurité

À cet égard, lors du webinaire que nous avons offert à notre clientèle le 30 avril dernier, Karine Aubry, ingénieure et ergonome est venue expliquer les bonnes règles d’ergonomie. Vous pouvez lire le document en cliquant ici.

Il est important de tenir compte aussi de la personnalité de vos employés. Les plus introvertis y trouveront peut-être plus de confort que l’extravertie. Il faudra trouver des façons de répondre le plus possible au plus grand nombre. Comme gestionnaire, il sera important de ne pas adopter une seule méthode, et d’oublier la méthode conventionnelle.

Le monde du travail est en plein changement. En cette période difficile, il nous faut trouver les éléments positifs. Le télétravail peut en être un.

Une chose est certaine, le télétravail, ce n’est pas des vacances !

[2] https://ici.radio-canada.ca/nouvelle/1100423/teletravail-encore-peu-repandu-quebec

[3] http://blogue.indeed.ca/2018/11/14/travail-a-distance/

 

Ce texte ne constitue pas un avis professionnel. Les lecteurs ne devraient pas agir sur la seule foi des informations qui y sont contenues.


À propos de Manon Perreault

Manon Perreault, CRHA intervient en ressources humaines depuis 1995. Titulaire d’une formation en administration/RH et d’une maitrise en éthique appliquée, Manon intervient principalement dans les dossiers de diagnostic RH et d’analyse organisationnelle, de problématique RH/gouvernance, de relations de travail, de prévention des conflits (civilité, harcèlement, intimidation) et de recrutement. Elle s’intéresse aussi systèmes de gouvernance des OSBL et offre des formations aux administrateurs. Elle siège sur plusieurs conseils d’administration, notamment l’Ordre des conseillers en ressources humaines où elle est aussi membre du comité exécutif et présidente du comité de gouvernance et d’éthique.