Un régime FLEX, ça mange quoi?

Avait lieu les 26 et 27 septembre dernier le Congrès annuel de l’Ordre des conseillers en ressources humaines agréés auquel nous avons assisté. Plusieurs sujets des plus intéressants ont été abordés, dont le « régime FLEX ». Malgré sa consonance douteuse, il ne s’agit nullement d’un plan alimentaire ni d’un programme de yoga! Il s’agit plutôt d’une formule adaptée de régime d’assurances collectives.

Avait lieu les 26 et 27 septembre dernier le Congrès annuel de l’Ordre des conseillers en ressources humaines agréés auquel nous avons assisté. Plusieurs sujets des plus intéressants ont été abordés, dont le « régime FLEX ». Malgré sa consonance douteuse, il ne s’agit nullement d’un plan alimentaire ni d’un programme de yoga! Il s’agit plutôt d’une formule adaptée de régime d’assurances collectives. En lien avec un article publié précédemment par notre équipe « Rémunérer à la carte, c’est possible », il s’agit d’appliquer le même principe au programme d’assurances collectives. Ainsi, le régime FLEX consiste à offrir un panier d’avantages à la fois flexible et adapté à l’individu. Le concept L’employeur établit un budget de contribution à l’assurance collective […]

La rémunération : ça se communique!

Selon un sondage CROP-CRHA dévoilé le 28 septembre dernier, les travailleurs québécois croient mériter une augmentation salariale plus élevée que celle qu’ils reçoivent en réalité. De ce fait, peuvent découler le sentiment d’iniquité, le manque de motivation, le sentiment de non reconnaissance, sans compter le discours à l’égard de ces frustrations qui peut nuire à l’image de l’entreprise.  En tant qu’employeur, comment gérer ce type de perception?

Selon un sondage CROP-CRHA dévoilé le 28 septembre dernier, les travailleurs québécois croient mériter une augmentation salariale plus élevée que celle qu’ils reçoivent en réalité. De ce fait, peuvent découler le sentiment d’iniquité, le manque de motivation, le sentiment de non reconnaissance, sans compter le discours à l’égard de ces frustrations qui peut nuire à l’image de l’entreprise.  En tant qu’employeur, comment gérer ce type de perception? Ce sondage démontre que les travailleurs québécois s’attendent à une augmentation d’environ 1.8 % en 2017, alors que les organisations prévoient octroyer 2.5 %. Il y a donc là un premier écart de PERCEPTION. En contrepartie, ces mêmes travailleurs croient mériter le double de leurs attentes, soit environ 3.6 %, ce qui est tout de […]