L’été est un moment propice au repos, aux activités extérieures, aux voyages…  aux vacances quoi !  Bon nombre de Québécois prennent leur vacances pendant la période estivale, soit plus de 85 %. Savez-vous toutefois comment devraient être constituées les vacances pour une pleine santé physique et mentale?

Selon des chercheurs, afin d’assurer une pleine santé physique et mentale, il faudrait prendre une semaine de vacances chaque douze (12) semaines. Ainsi, 1 semaine à tous les 3 mois ou, en d’autres termes, 4 semaines par année pour tous. Or, plusieurs ne bénéficient que de deux semaines de vacances par année et ce, conformément aux dispositions minimales prévues par la Loi sur les normes du travail. Ces semaines ont donc une valeur primordiale pour maintenir un équilibre.

Nous savons que bon nombre d’entre nous est très travaillant, peut-être trop même! Notre société valorise d’une façon assez importante le travail. Ainsi, une personne très occupée se sentira valorisée par la société, alors que celle qui choisit de travailler moins pourrait être jugée. Est-ce représentatif de votre organisation?

Comme gestionnaire, est-ce que vous vous assurez que tous les membres de votre équipe prend ses vacances? Est-ce que vous vous assurez qu’ils ne sont pas débordés AVANT le départ?

Prendre des vacances est un droit de l’employé, mais encore faut-il qu’il les prenne sans se sentir coupable de s’absenter du travail! Saviez-vous que plus d’un Canadien sur quatre ne prend pas ses vacances annuelles ?

Quelques conseils:

  • Ayez une politique de vacances claire et connue de tous et précisez les limites de la prise de vacances (qui peut partir en même temps que qui?)
  • Identifiez un délai pour planifier les vacances de vos équipes et prévoyez votre production et vos délais de livraison en conséquence! (Selon la Loi sur les normes du travail, le choix des vacances appartient à l’employeur. Toutefois, aucune vacance prévue ne peut être déplacée ou annulée à moins de quatre (4) semaines d’avis. Assurez-vous d’obtenir le consentement écrit de l’employé si une semaine de vacances est déplacée ou annulée à l’intérieur de ce délai et d’agir en toute bonne foi.)
  • Valorisez la prise de vacances de vos équipes de travail
  • Ne tolérez pas le comportement d’un gestionnaire qui critique la prise de vacances
  • Ne tolérez pas le comportement d’un gestionnaire qui permet aux employés de ne pas prendre de vacances, mais de les prendre en argent! (en ce qui concerne le minimum prévu par la Loi sur les normes du travail, il n’est pas légal de monnayer les vacances)
  • Ne tolérez pas non plus les comportements des employés qui se plaignent que leurs collègues sont en vacances, mais assurez vous que le travail a été bien distribué
  • Ne tolérez surtout pas le comportement d’un gestionnaire qui texte ou envoi des courriels à ses employés pendant qu’ils sont en vacances
  • Surtout, dites à vos employés de ne pas prendre leurs courriels!

Ça semble difficile? Ça semble sévère? Nous savons que le repos fait partie des éléments nécessaires à un esprit et un corps sain. Sachez que ce repos ne sera que plus bénéfique pour votre organisation. Vous éviterez ainsi le surmenage de vos employés, vous réduirez votre taux d’absentéisme et vous augmenterez le sentiment d’appartenance de vos équipes. Vos employés reviendront avec le plein d’idées créatives. Votre marque employeur n’en sera que plus belle!

Bonnes vacances !


Autres articles sur le sujet :

Ce texte ne constitue pas un avis professionnel. Les lecteurs ne devraient pas agir sur la seule foi des informations qui y sont contenues.


À propos de Manon Perreault

Manon Perreault, CRHA intervient en ressources humaines depuis 1995. Titulaire d’une formation en administration/RH et d’une maitrise en éthique appliquée, Manon intervient principalement dans les dossiers de diagnostic RH et d’analyse organisationnelle, de problématique RH/gouvernance, de relations de travail, de prévention des conflits (civilité, harcèlement, intimidation) et de recrutement. Elle s’intéresse aussi systèmes de gouvernance des OSBL et offre des formations aux administrateurs. Elle siège sur plusieurs conseils d’administration, notamment l’Ordre des conseillers en ressources humaines où elle est aussi membre du comité exécutif et présidente du comité de gouvernance et d’éthique.